pic

Marketing Des Casinos En Ligne

C’est bien connu, rien n’est plus précieux sur internet, pour les commerces en tous genres, que d’attirer l’attention des internautes, et d’entretenir l’intérêt qu’ils manifestent. Les casinos en ligne ne font pas exception à la règle, ce qui donne lieu à de véritables campagnes marketing réseaux sociaux qui prennent des airs de batailles rangées. Mais, il n’est pas rare que certains sites mettent la charrue devant les bœufs en ayant recours à l’achat de likes facebook pour accroître leur présence et leur influence sur internet. Seulement, voilà cette technique douteuse, s’avère encore plus néfaste pour les casinos en ligne.

Une pratique contre-productive

Internet regorge de récits de compagnies ou d’hommes politiques qui ont procédé à l’achat de likes facebook, ou de followers sur twitter ou Google+. Et bien souvent ces récits sont porteurs de leçons. En temps normal, les campagnes marketing réseaux sociaux servent à créer de la traction pour une page, et par conséquent pour le commerce qu’elle représente. En utilisant des techniques telles que les achats de likes ou le clickjacking, la campagne aura tendance à produire des effets contraires. Il y a en effet un risque réel que les véritables intéressés soient aliénés par les faux abonnés ; et que la présence dopée nuise à la qualité de l’audience de la page.

Pour les casinos en ligne, comment se traduit un tel phénomène ? Pour commencer, il faut se rendre à l’évidence que les abonnés achetés sur facebook ne dévieront jamais des joueurs pour le site. Mais, les effets néfastes ne se limitent pas là. Cette nuée de joueurs fictifs noieront les interactions des véritables joueurs. Un joueur qui irait sur la page facebook pour avoir les avis d’autres usagers du site serait découragé au vu du manque d’engagement et de la médiocre qualité des débats sur les publications.

Car, il ne faut pas l’oublier, les usagers qui souhaitent avoir une réponse rapide ne se contenteront pas de s’adresser au service clientèle. Ils iront sur les réseaux sociaux pour avoir l’avis d’autres usagers ou pour en contacter le gestionnaire. Mais lorsqu’il se rend compte que la communauté sociale du casino qu’il fréquente est composée de joueurs fantômes, il n’hésitera pas à se rendre ailleurs.

Un risque à ne pas prendre

Depuis Septembre 2012, Facebook a mis en place une politique générale plus rigoureuse vis-à-vis des pages qui utilisent l’achat de likes facebook. Et, bien que les sanctions ne soient pas évidentes, elles sont sévères. D’abord, une page qui a un nombre impressionnant d’abonnés et peu d’interactions se verra reléguer dans les flux d’actualités. Ensuite, le site n’hésite pas à supprimer les faux profils qui aiment une page, lorsque les interactions équivalent à moins de 1% des interactions de la page. Car, rappelons-le, il s’agit d’une infraction aux conditions d’utilisation de Facebook.

Au nombre des exemples qui font école, on peut citer la perte de 200.000 abonnés en quelques jours sur la page du Texas HoldEm Poker au cours du même mois de Septembre 2012. Ou encore la page du jeu Farmville de Zynga qui a perdu à la même époque plus de 41.000 abonnés. Même s’il n’y a aucune preuve qu’il s’agissait effectivement de faux likes facebook, les chiffres eux, ne mentent pas.

En conclusion, un casino en ligne qui opterait pour l’achat de likes facebook devrait être conscient des risques auxquels il s’expose. Mais, les campagnes marketing réseaux sociaux ne nécessitent pas de faire recours à de telles techniques frauduleuses, surtout lorsqu’elles sont confiées à des "Community Managers" compétents.